top of page

Apprendre à nous connaitre

Découvrez l'AVCA, en explorant son histoire depuis sa création, ses objectifs ambitieux, ainsi que les diverses missions qu'elle a accomplies avec succès.

NOTRE HISTOIRE

La chirurgie humanitaire est d'une utilité inestimable pour sauver des vies. Dans le passé, elle fut pratiquée dans des situations urgentes, des guerres, des catastrophes naturelles, mais également dans des conditions difficiles. Aujourd'hui, elle permet d'assurer la transmission des connaissances et la continuité des soins grâce à l'accompagnement.

La pratique de la vidéo-endoscopie chirurgicale, aussi appelée « chirurgie sans cicatrice », a été introduite en Côte d’Ivoire en 1999 lors du Premier Symposium International de chirurgie endoscopique d’Abidjan. Le Pr N'GUESSAN Henri Alexandre, avec son équipe, est à l'origine de cette introduction et a réalisé la première intervention laparoscopique digestive dans le pays. Plus tard, en 2002, ils ont fondé l’Institut de Vidéo-endoscopie Chirurgicale d’Abidjan (IVCA), qui est devenu en 2017 l’Association des Chirurgiens en Vidéo-endoscopie Chirurgicale d’Abidjan (ACVCA), reflétant sa nouvelle mission humanitaire.

Sa mission:
Assurer la mise en œuvre et la vulgarisation des nouvelles techniques chirurgicales à travers toute la Côte d'Ivoire.

PHOTO-2023-09-06-20-44-59_1.jpg

Notre mission & nos objectifs

Visant à améliorer la santé en Côte d’Ivoire, l'ACVCA se concentre sur la promotion, l'éducation et l'adoption de la vidéo-endoscopie chirurgicale. Cette technique, moins invasive et coûteuse, peut révolutionner le soin pour tous, des enfants aux aînés.

Exposer le bilan de 20 ans de pratique de la vidéo-endoscopie chirurgicale en Côte d’Ivoire.
Montrer l'impact socio-économique de cette technique à travers la réduction des coûts de santé et l'amélioration de la qualité des soins, notamment via des initiatives humanitaires.
Promouvoir et vulgariser cette technique chirurgicale pour une couverture sanitaire élargie.
Sensibiliser tous les chirurgiens ivoiriens et africains à l'importance de cette technique, en particulier dans les situations d'urgence.

bottom of page